Marvel Chronicles est un forum de jeux de rôle basé sur l'univers super-héroïque de l'éditeur de comics Marvel et de ses adaptations cinématographique et vidéoludique.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elliot Baumann | C’est dans le mensonge que la vérité commence.

Aller en bas 
AuteurMessage
Elliot Baumann

avatar

Messages : 135

Date d'inscription : 26/05/2012


MessageSujet: Elliot Baumann | C’est dans le mensonge que la vérité commence.    Dim 27 Mai - 18:19





Elliot Baumann


Elliot est un enfant désirée, ou presque, ses parents désiraient un petit garçon, c'est d'ailleurs pour ça que la jeune femme porte un nom masculin, son père n'a jamais fait le deuil du petit garçon qu'il imaginait, aussi il lui a donné le nom qu'il avait choisit pour son fils. Malgré cette déception, Elliot à été une enfant aimée et à grandit dans un foyer plein d'amour, ou presque. Son père militaire était très strict, mais surtout très absent, aussi elle a principalement été élevée par sa mère, qui avait quitté son poste de professeur pour s'occuper de sa petite merveille. Chose qu'elle ne regretta jamais, surtout lorsqu'on lui apprit qu'elle avait un cancer. Elliot avait à peine 5 ans lorsque sa mère fut hospitalisée à temps pleins. Il n'y avait pas d'espoir, et son père ne l'a jamais ménagée sur ce point là, il ne lui a jamais caché la vérité, sa mère allait mourir, et il devait mettre sa carrière entre parenthèse à cause d'elle. La petite fille débordante de vie laissa place à une enfant renfermée, triste et solitaire. A l'école elle s'effaçait, s'isolant petit à petit de son monde, celui que sa mère lui avait construit.

La plus part de son temps libre, la jeune fille le passait à l'hôpital auprès de sa mère, elle avait installé une véritable petit chambre dans celle de sa mère, elle y accrochait tous ses dessins et apportait énormément de bonheur à sa mère mourante. Cette vie dura de longs mois, jusqu'à la mort de sa mère, 3 ans plus tard. Elliot était présente lors du décès de sa mère, chose qui l'a profondément affecté, même si elle a toujours essayée de jouer la forte devant son père, elle avait honte de pleurer alors qu'il semblait rester de marbre, il était si fort, bien plus qu'elle. La jeune fille se refermait de plus en plus, vivant sans la moindre joie, elle ne jouait plus faisant ses devoirs avant de s'installer dans un canapé à observer le mur. Cette petite fille pleine de vie et s'effaçait, sans que son père n'y prête la moindre attention. Les mois défilaient, se suivant et se ressemblant, jusqu'au collège. Comme toute adolescente, Elliot fit sa petite crise, à la différence que la rébellion de la jeune fille n'était pas innocente.

Petites délinquances, alcool, sexe, sortie en boite, on ne pouvait pas dire que tout ceci était de l'âge d'une gamine de 14 ans, mais elle s'était créée une armure, durcissant son regard à l'aide de khôl noir, se vieillissant autant qu'elle pouvait. La gamine était tout bonnement pommée, elle n'avait plus de repère, et les rares moments qu'elle passait chez elle se transformait en guerre civil. Père et fille ne se comprenaient plus, avec leur caractère explosif et surtout sans médiateur, il n'y avait pas moyen de les réconcilier. Seulement à toujours chercher la provocation, Elliot elle dépassait les bornes et un professeur de son collège lui mit une claque, ce qu'elle n'appréciait pas. Le soir même son père avait été convoqué au collège, en effet Elliot avait usé de technique de combat pour maîtriser son professeur devant toute la classe. Dépité son père remarqua qu'elle avait un don pour les techniques de combat, malheureusement son caractère gâchait ses chances d'avenir. Suite à cet incident son père décida de lui faire arrêter l'école et la fit entrer dans l'armée comme simple soldat. Chose parfaitement impossible à son âge, seulement son père avait des amis hauts placés à qui l'idée de créer un soldat dès son plus jeune âge plaisait beaucoup. L'idée avait de l'avenir, particulièrement parce que ce soldat serait manipulable comme l'était tous les adolescents.

Contre toutes attentes, Elliot évoluait avec facilité et discipline dans ce milieu. La plus part des soldats avec qui elle s'entrainait l'avait prise sous leur aile et la petite gamine mal dans sa peau et rebelle s'effaçait pour laisser place à cette enfant pleine de vie qui semblait être morte en même tant que sa mère. En deux ans de travail acharné, elle avait appris la plupart des techniques de combat et les maîtrisaient à la perfection. Elle était aussi très douée avec les armes et touchait facilement des cibles éloignées. Elle avait enfin trouvé sa voie et n'avait pas le moindre répits. Elle ne connaissait plus les week ends et vacances et pourtant elle ne se plaignait jamais subissant sans jamais rien dire les exercices de plus en plus difficile qu'on lui offrait. Puis se fut le jour de la reconnaissance, elle fut intégrée au Shield pour terminer sa formation. Si l'armée avait pu se montrer difficile et exigeante avec elle, se n'était rien par rapport à ce qu'elle subit avec les agents du shield. Les mises en situations étaient de plus en plus difficile, mais se fut ainsi qu'elle apprit à devenir une espionne de talent. Simulation sur simulation, elle apprit à se construire son identité, à devenir plus dangereuse que n'importe qui, et à affuter son pouvoir de manipulation.
Cette formation au Shield dura 2 longues années où une fois encore le repos se cantonnait à une bonne nuit de sommeil dans le meilleur des cas. Ensuite, comble de bonheur, Elliot fut confiée à un agent expérimentée pour qu'il termine sa formation et l'encadre sur le terrain. La jeune femme apprit beaucoup de cet homme, et lorsqu'elle fut à même de voler de ses propres ailes à l'âge de 20 ans, elle eut beaucoup de mal à se détacher de lui, et pourtant petit à petit elle prit son envole et devint un agent de terrain redoutable, malgré son apparence si innocente.





Ceux que je recherche:


Toi mon amour (Homme ou Femme) Free ~ Je suis un agent du Shield, il y a plus important que notre propre vie, et pourtant je ne peux m'empêcher de vouloir exister auprès de toi. Je suis persuadée que nous ne sommes pas fait l'un pour l'autre, du moins j'essaye de m'en persuader, et surtout de t'éviter.

Friend of mine (Homme ou Femme) Free ~ J'ai l'impression de te connaitre depuis toujours, tu es mon tout, le seul que je n'abandonnerais jamais. Toi et moi nous avons fait les 400 coups, et je te promets ce n'est pas terminé.

What The Fuck (Homme) Free ~ Je t'ai séduis, je t'ai manipulé, je t'ai utilisé pour arriver à mon but, obtenir des informations pour réussir ma mission, pourtant tu as cherché à me revoir, je semble t'intriguer, et d'ailleurs aujourd'hui, c'est réciproque.

Wanna kill you (Homme ou Femme) Free ~ Toi, je te déteste, tu as fais foirer une de mes missions et tu as faillis avoir ma peau. Je suis du genre rancunière alors ce n'est pas le genre de chose que je laisserais passer, si je pouvais te rendre la pareil, je n'hésiterais pas, surveilles tes arrières.

Ceci n'est qu'une liste d'idées, je suis ouverte à toute proposition, en particulier les liens étranges et tordus, alors n'hésitez pas à me contacter ici ou par mp.



Dernière édition par Elliot Baumann le Dim 27 Mai - 19:36, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Baumann

avatar

Messages : 135

Date d'inscription : 26/05/2012


MessageSujet: Re: Elliot Baumann | C’est dans le mensonge que la vérité commence.    Dim 27 Mai - 18:43

Mon amour


Nom Prénom♥


La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène.

Mes amis


Natasha Romanova



J'ai rencontré Natasha lors de mes premiers jours au Shield. J'étais perdue, débousollée et elle m'a prit sous son aile. Elle m'a donné des conseils précieux qui m'ont sauvé plus d'une fois la vie. Elle m'a aussi aidé à me perfectionner, à choisir, j'aurais préférée qu'elle soit l'agent qui me servait de baby sitter, mais le Shield en a décidé autrement. Ce n'est pas pour autant que nous nous sommes perdues de vue, et aujourd'hui encore, même si je suis un véritable agent du Shield, tu continues à me protéger. Parfois ça a tendance à m'agacer, je ne cesse de vouloir te rappeler que je suis une grande fille, et pourtant j'ai toujours besoin de toi, et ce pour toujours, tu es un peu la grande soeur que je n'ai eu. .



Dernière édition par Elliot Baumann le Dim 27 Mai - 19:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot Baumann

avatar

Messages : 135

Date d'inscription : 26/05/2012


MessageSujet: Re: Elliot Baumann | C’est dans le mensonge que la vérité commence.    Dim 27 Mai - 18:43

Mes connaissances


Steve Rogers


Steve Rogers, alias Captain America, alias le papy le plus sexy de l'univers, et sans doute le mieux conservé. Le gros problème c'est que monsieur vit dans une autre époque, et pour qu'il arrive à se faire à notre "merveilleuse" époque, le Shield a eut la bonne idée de lui affecté un agent pour l'aider à s'intégrer, le problème étant que cet agent c'est moi. Pour l'instant je suis totalement "ravie", ça se voit n'est ce pas?

Mes ennemis


Nom Prénom♥


La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elliot Baumann | C’est dans le mensonge que la vérité commence.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Elliot Baumann | C’est dans le mensonge que la vérité commence.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Endormons-nous dans notre mensonge"
» [X] Missing Bella (sujet à supprimer)
» Qu’avons-nous fait ?
» [Espinosa, Michael] Le mensonge dans les veines
» Other cartoons ou "il n'y a pas que des Disney dans la vie..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Chronicles :: Zone administration :: Votre personnage :: Vos liens-
Sauter vers: