Marvel Chronicles est un forum de jeux de rôle basé sur l'univers super-héroïque de l'éditeur de comics Marvel et de ses adaptations cinématographique et vidéoludique.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Veuve et le milliardaire (Natasha Romanova)

Aller en bas 
AuteurMessage
Tony Stark
Admin
avatar

Messages : 119

Age du joueur : 29

Date d'inscription : 22/04/2012

Localisation : New York


MessageSujet: La Veuve et le milliardaire (Natasha Romanova)   Mar 29 Mai - 13:47

La tentative de meurtre que Carnage avait tenté de perpétrer sur sa personne lors d'un congrès sonnait comme un avertissement. La chance voulut que le multimilliardaire ait assez de temps pour s'enfuir et enfiler son armure pour combattre l'affreuse entité rouge sang mais que se passera t-il s'il n'a pas l'occasion de devenir Iron Man ? Il perdra la vie, tout simplement. Cette rencontre traumatisante permit à Tony de prendre à nouveau conscience de la précarité de sa situation. Des terroristes afghans travaillant pour le mystérieux Mandarin l'avaient prit en otage pour qu'il conçoit des armes pour eux et voilà qu'un monstre sanguinaire veut gagner en notoriété en tuant froidement l'un des chouchous des médias. Tony Stark est trop vulnérable. Lorsqu'il n'est pas enfermé dans son armure de titane rouge et or, il devient une cible facile pour n'importe quel psychopathe en puissance, adversaire en affaires ou organisation criminelle. Ce n'est pas une poignée de garde du corps, la coopération de quelques policiers et les talents de boxeur d'Harold "Happy" Hogan qui pourront faire face à un autre meurtrier surhumain.

C'est de ce constat qu'il décida de renforcer sa sécurité personnelle. Il confia au directeur des ressources humaines de lui fournir une liste de candidats potentiels pour se charger de sa protection. Cette personne devra être capable d'organiser la sécurité du chef d'entreprise tout au long de sa journée et de ses déplacements afin d'empêcher toute atteinte sur sa personne. Installés dans son bureau dans l'un des derniers étages de la Tour Stark, Tony Stark et Happy Hogan recevaient les candidats les uns après les autres afin de s'en faire une opinion. Le génie milliardaire les accueillait derrière son bureau tandis que son chauffeur et ami restait silencieux dans un coin de la pièce assit dans un fauteuil.

Un homme se présenta. La quarantaine, les cheveux courts, la mâchoire carrée et un costume cravate noir très professionnel. Son passé martial se fit sentir dans sa démarche. Tony lui offrit un demi-sourire et lui indiqua, d'un geste de la main, une chaise avant de prendre son curriculum vitae.

« Vous êtes Danny Tall, n'est-ce pas ? »

« C'est exact, monsieur. »

« Carrière dans l'armée comme sous-officier, a participé à la Guerre du Golfe, blessé au combat, récompensé par une médaille pour sa bravoure, quitte l'armée pour commencer une carrière d'agent de la sécurité à l'ambassade américaine de Bogotà mais démissionne après sept années de bons et loyaux services pour devenir garde du corps d'une vedette d'Hollywood. Pourquoi avoir démissionné ? »

« Je venais d'être père et je souhaitais être plus près de lui ce qui n'étais pas le cas en Colombie. »

« Je vois. Vous ne travaillez plus comme garde du corps à Hollywood ? »

« Caprice de star, monsieur. Elle souhaitait des gardes du corps moins "vieux" et donc moins expérimenté. »

Répondit calmement le candidat en essayant de masquer le sarcasme de ses propos. Tony feuilleta le dossier de son interlocuteur mais comme tous les autres candidats, il ferait un excellent responsable à la sécurité. Son DRH a fait de l'excellent travail en sélection la crème de la crème. Néanmoins, même s'ils sont tous qualifiés, Stark souhaite se sentir en confiance avec la personne qui va devoir veiller sur son intégrité physique.

« Je peux vous appeler Dan ? »

« Bien sûr. »

« Dan, qu'est-ce qui vous a poussé à vouloir assurer ma protection ? »

« Je ne souhaite que protéger ceux qui en ont besoin. Après que cette "chose" vous ait attaquée il y a quelques jours, je me suis dit qu'il était de mon devoir d'empêcher que pareille situation se reproduise. »

« Si vous aimez protéger les autres, pourquoi ne pas être entré dans la police ? »

« J'ai beaucoup de respect pour les forces de l'ordre mais je préfère le travail de garde du corps. »

« Vous étiez soldat, Dan. Est-ce que ma décision d'arrêter la production d'armes vous choque ? »

« Je ne porte aucun jugement sur la personne dont je dois assurer la sécurité que ce soit sur sa personnalité, son physique ou ses actions. »

« D'accord. En parlant de cette créature qui m'a attaquée... Qu'auriez-vous fait si vous étiez en charge de ma protection ? »

« Avant tout, j'aurais renforcé la sécurité du bâtiment ce qui aurait permit de détecter sa présence très rapidement. Lorsque le contact aurait été établit et l'impossibilité de l'arrêter serait confirmée, nous vous aurions fait évacuer dans une voiture prête à partir vous mettre à l'abri. »

« Vous seriez-vous opposé à ce monstre ? »

« Si c'était la seule façon de vous protéger alors oui, sans hésitation. »

« Que pensez-vous de ces surhumains qui font la couverture des quotidiens ? Cet homme déguisé en araignée qui se promène dans New-York ou ce tueur à gages qui ne rate jamais ses cibles ? »

« Ils constituent tous une menace pour la société. On devrait tous les arrêter et les enfermer à double tour puis jeter la clef dans les égouts. »

« Vous semblez apprécier les articles du Daily Bugle, Dan. »

« Oui, monsieur. Le rédacteur du Bugle est le seul homme qui comprenne la dangerosité de ces parasites. Malheureusement, il y a encore beaucoup d'inconscients qui salue ces dégénérés en collants ! »

« Il semblerait que l'un d'eux ait combattu le monstre qui a voulu me tuer. Ne croyez-vous pas que cet homme en armure ne souhaitait que rendre service ? »

« Je l'ignore, monsieur. J'ignore également les raisons qui l'ont poussés à affronter cette bête. Peut-être ne voulait-il que se mesurer à un adversaire à sa taille et se moquait éperdument de votre sécurité. Quoi qu'il en soit, la puissance qu'il possède est une menace pour la société. »

« Vous avez sûrement raison. Et bien merci pour votre candidature. Je vous contacterai si le travail est à vous ! Bonne journée ! »

Danny s'en alla après avoir poliment salué les deux hommes. L'inventeur de Stark Industries se retourna vers son chauffeur qui n'avait rien dit durant tout l'entrevue.

« Qu'en penses-tu, Happy ? »

« Il m'a l'air d'être compétent et d'aimer son travail. Son ressentiment envers les surhumains peut être un avantage dans la lutte contre ces derniers. »

« Et le fond de ta pensée ? »

« Ce n'est pas un balai mais tout un aspirateur qu'il a dans le derrière. »

« Ce n'est pas faux. Compétent mais rigide. C'est noté. Qui est notre prochain candidat ? »

« D'après la liste, c'est une femme avec un CV plus imposant que le bureau d'Obadiah. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvelchronicles.1fr1.net
Natasha Romanova

avatar

Messages : 23

Date d'inscription : 22/05/2012


MessageSujet: Re: La Veuve et le milliardaire (Natasha Romanova)   Dim 3 Juin - 19:01



    L’ambiance était tendue au SHIELD. En pleine effervescence, les agents couraient dans les couloirs, certains avec des dossiers, d’autres la main sur leur arme, comme une réflexe. Une ruche fourmillante, voilà ce qu’était devenu le QG des agents. La raison en était très simple. Carnage avait une fois de plus mérité son nom. Il avait tenté d’assassiner Tony Stark et avait, fort heureusement échoué. En revanche, il avait semé un chaos sans nom, tué plusieurs personnes lors du congrès où se trouvait le milliardaire. Le SHIELD avait été prévenu rapidement mais trop tard pour intervenir et Carnage était parvenu à s’enfuir. Fury ne décolérait pas depuis. Il ne faisait pas bon aller dans son bureau ces temps-ci. Il était furieux qu’aucun agent n’ait été sur le coup. En même temps, qui aurait pensé que le grand Tony Stark, bénéficiait de la protection d'un justicier en armure ? Justement, répétait Fury, ils auraient dû y penser, c’était évident. Et, bien sûr, il était hors de question de recommencer pareille bourde. Ce n’était pas vraiment que Fury considérait Stark comme indispensable mais si jamais son empire d'armement venait à tomber entre de mauvaises mains, le monde avait du souci à se faire.

    Une jeune femme marchait rapidement dans les couloirs du SHIELD. Sa démarche féline et volontaire montrait clairement qu’il valait mieux ne pas se trouver sur sa route. Les têtes de ses collègues masculins se tournaient sur son passage tandis qu’elle les ignorait royalement. Elle avait un dossier à la main. Natasha Romanoff, car c’était elle, se dirigeait vers le bureau de Fury. Elle frappa à la porte, attendant son accord pour entrer. Elle le trouva debout, observant par la fenêtre l’horizon. Elle le salua.

    Repos, agent Romanoff.

    Natasha cessa le salut.

    Asseyez-vous.

    Natasha s’exécuta. Elle avait déjà lu le dossier et savait pertinemment pourquoi elle était là. Mais elle savait également que Fury lui ferait un topo, histoire de voir si elle avait tout en tête. Natasha croisa donc les jambes, observant son supérieur et l’écoutant silencieusement.

    Je vous ai fait venir pour vous confier une mission de la plus haute importance, Romanoff. Vous n’avez en aucun cas droit à l’échec. Comme vous le savez, une tentative d’assassinat a été commise il y a de cela quelques jours sur la personne de Tony Stark. Son entreprise ne peut tomber entre de mauvaises mains, sous peine de… gros désagréments.

    Natasha hocha la tête avec un sourire amusé aux lèvres. Fury se dirigea vers son bureau et lui tendit une lettre.

    Ceci est une demande de recrutement émanant du service des ressources humaines de l’industrie Stark. Il est à la recherche d’un nouveau chef de la sécurité. Ce qui n’a rien d’étonnant, au vu des circonstances. Votre mission est de vous faire engager par Stark afin de veiller personnellement à sa sécurité, agent Romanoff. Et d’apporter des informations au SHIELD, notamment sur l'identité de ce fameux justicier en armure qui lui a sauvé la vie.

    Bien compris. Je ne vous décevrai pas.

    Natasha se leva et, sans rien ajouter, quitta le bureau de Fury. Elle n’avait pas beaucoup de temps pour se préparer. Elle regagna ses appartements et se changea, abandonnant sa combinaison d’agent pour un tailleur.

    Spoiler:
     

    Elle jeta un coup d’œil sur sa montre. Elle devait se dépêcher. Elle descendit de la base et monta dans un taxi qui l’attendait. Les rues défilaient à toute allure tandis qu’elle fonçait vers le cœur de Manhattan. La tour Stark culminait et jouissait d’une vue imprenable sur l’ensemble de la ville. C’était la plus haute de toutes. Stark avait la folie des grandeurs. Etait-ce un mal ? Elle n’en savait rien et à dire vrai ce n’était pas à elle de juger. Elle descendit du taxi qui était déjà payé par le SHIELD. Elle se présenta à l’accueil.

    Bonjour, je viens pour le recrutement de chef de la sécurité de M. Stark.

    L’homme la dévisagea, sourire goguenard aux lèvres. Il ignorait qu’il avait affaire à la meilleure des agents du SHIELD et Natasha se garda bien de le détromper.

    Oui, votre nom ?

    Natalie Rushmore.

    L’homme appela sur son téléphone puis lui fit signe qu’elle pouvait monter. Dernier étage. Natasha appela l’ascenseur. Elle était parfaitement détendue. Ce n’était pas la première fois qu’elle devrait jouer la comédie. Elle avait été entraînée à cela et excellait dans ce domaine. On lui avait fourni un CV bidon avec des références en matière de sécurité. Fury comptait sur son charme pour faire le reste. Elle montait dans l’ascenseur tandis que les hommes présents semblaient tous atteints de torticolis.
    Arrivée au dernier étage, elle se trouva dans un couloir où trois chaises étaient posées. Elle s’assit sur l’une d’elle. Quelques minutes plus tard, un homme jeune s’installa à ses côtés. Il lui jeta un coup d’œil brillant.

    Vous venez pour l’embauche ?

    Hum.

    La jeune femme ne l’avait même pas regardé.

    Vous êtes beaucoup trop jolie pour ce métier ingrat.

    Natasha haussa un sourcil et poussa un soupir parfaitement audible. Soudain, elle frissonna. L’homme avait posé sa main sur sa cuisse. La réaction de la Veuve Noire ne se fit pas attendre. Elle attrapa vivement la main et tordit violemment le poignet. L’homme grimaça de douleur tandis qu’un cri lui échappa. Elle rapprocha son visage et murmura à son oreille d’une voix froide :

    Touches-moi et cette main ne touchera plus jamais rien, suis-je claire ?

    La porte s’ouvrit et Natasha lâcha prestement la main qu’elle tenait. Elle se leva, jetant un regard méprisant au pauvre jeune homme qui se tenait le bras. Elle entra dans un magnifique bureau, grand et d’une beauté à couper le souffle. Une table gigantesque se trouvait face à elle et derrière, assis et la regardant, se trouvait le grand Tony Stark. Elle lui adressa un sourire et s’assit sur la chaise en face de lui, croisant les jambes.

    Bonjour, enchantée M. Stark.

    Attendant que l’interrogatoire commence, elle l’observait, silencieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony Stark
Admin
avatar

Messages : 119

Age du joueur : 29

Date d'inscription : 22/04/2012

Localisation : New York


MessageSujet: Re: La Veuve et le milliardaire (Natasha Romanova)   Jeu 7 Juin - 13:25

La porte de son bureau s'ouvrit et, nonchalamment, Tony redressa son visage pour voir la tête de la nouvelle postulante au poste de chef de la sécurité. En plus d'avoir le choc de voir la beauté émanant de ce visage angélique, Tony ne put s'empêcher d'admirer le reste du corps. En apprenant qu'une femme voulait postuler à un tel emploi, Tony s'attendait à voir entrer une femme se rapprochant plus du sergent instructeur que de la pin-up. A défaut de voir une dame aussi large que haute, le milliardaire se voit l'honneur de recevoir une postulante de charme. C'est sûr, elle a du chien à tel point que le côté bestial de l'inventeur souhaiterait le faire hurler comme le loup de Tex Avery en se frappant la tête avec un maillet. Heureusement, Tony est maître de lui-même et réprime ses pulsions primaires en affichant, avec difficulté il est vrai, un faciès neutre. Happy Hogan se tapa le torse avec son poing pour déboucher sa trachée momentanément bouchée par la salive qu'il avait avalé de travers en voyant le fantasme masculin se déhancher vers le bureau.

Bonjour, enchantée M. Stark.

« Charmant. Euh... enchanté de faire votre connaissance. Mademoiselle ?... »

Demanda t-il implicitement pour connaître sa situation conjugale d'un point de vue purement professionnel dissimulant aussi pour satisfaire une curiosité personnelle. Son visage se fit incertain pour appuyer sa question.

« Mademoiselle Rushmore. »

Le grand patron de Stark Industries reporta son attention sur le dossier de recrutement de la demoiselle afin d'en revenir au thème de leur rencontre et d'éviter de reluquer la silhouette svelte de la belle rousse. Il ignora la lettre de motivation qui n'était prise en compte que par le directeur des ressources humaines s'étant chargé de sélectionner les meilleurs candidats et passa directement au curriculum vitae. L'homme d'affaires en fit une lecture rapide, en biais, sautant parfois des paragraphes sans importance pour prendre connaissance de l'expérience professionnelle de la demoiselle. Tony lisait pour la première fois son contenu et fut surpris de voir un parcours aussi impressionnant surtout, brève réflexion machiste, pour une aussi ravissante jeune femme.

« Pas mal. Pas mal du tout ! Cela ne fait visiblement pas longtemps que vous travaillez dans la sécurité et pourtant vous semblez avoir autant, si ce n'est plus, d'expériences que la plupart des personnes m'ayant proposés leurs services. Votre travail m'a l'air d'être exemplaire et vos anciens employeurs ne tarissent pas d'éloges à votre égard. C'est même curieux que votre dossier ne se situe pas au dessus du tas. »

Monologua le milliardaire tout en feuilletant les documents papiers et en levant un sourcil étonné à l'énonciation de la dernière phrase. Il redressa sa tête en direction de son interlocutrice.

« Puis-je avoir votre point de vue sur votre expérience professionnelle ? Ce qui a vous poussé à faire ce métier, le travail que vous avez dû effectuer et, pourquoi pas, les moments forts que vous avez vécu. J'aime bien savoir ce que l'un de mes proches à fait sur un morceau de papier mais je préfère l'apprendre de sa bouche. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvelchronicles.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Veuve et le milliardaire (Natasha Romanova)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Veuve et le milliardaire (Natasha Romanova)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VEUVE NOIRE (Natalia Romanova/Natasha Romanoff) [Black Widow]
» BLACK WIDOW Premium format
» BLACK WIDOW NATASHA ROMANOVA PREMIUM FORMAT White version
» Natasha
» A celle qu'on appelait "la Veuve" (Bruant)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Chronicles :: Zone RP :: New York :: Stark Tower-
Sauter vers: